La maison

La maison secrète accueille tous ceux qui savent que les maisons ont une âme.

Les artistes et les auteurs de la région peuvent y organiser un atelier ou se consacrer à leur travail personnel pour une journée, une semaine, quinze jours, un mois ou plus, de mars à novembre.

LA LÉGENDE…

On raconte qu’un jour un vagabond s’approcha de la barrière et s’adressa à la femme qui s’avançait vers lui :

-C’est vous qui habitez-la ?

Elle ne répondit pas.

-Ne craignez rien, ajouta-t-il, quand le monde s’embrasera ce lieu sera protégé.

Puis il disparut et personne ne le revit jamais.

J’ai hérité de cette légende et de la maison.

Je vous invite à découvrir ses secrets et à venir y réveiller vos légendes personnelles.

 

 

QUELQUES VIEILLES PIERRES qui, comme la maison, sont là depuis 800 ans. Cet ancien moulin a abrité des meuniers et des paysans qui, depuis le 13° siècle, ont vécu la guerre de cent ans, les guerres de religion, la révolution, la chouannerie, jusqu’à nos temps modernes. Trente deux générations ont vécu dans ces murs et y ont laissé leurs traces. Parfois je les entends.

 

DANS LA BIBLIOTHÈQUE.
L’influence des premières lectures est profonde,“c’est Graham Green qui le dit, “grande est la part d’avenir qui repose sur les rayons d’une bibliothèque. Elles pèsent infiniment plus sur le comportement, ces premières lectures, que n’importe quelle éducation religieuse“.

 

DES CHAMPS, DES PRÉS, DES HAIES, UNE RIVIÈRE…… la nature, quoi.

 

AU PRINTEMPS. Secrète et mal coiffée

 

DANS LE PETIT PRÉ D’EN HAUT
Le matin au lever du jour … parfois

 

JUSTE DE LA COULEUR ET DE L’EAU

 

À quelques lieues d’ici, MÉLUSINE.

 

PETIT LIÈVRE BRUN.
Tous les jours en début de soirée, l’été.

 

LA SOUPE AUX ORTIES.
Une grosse pomme de terre, un oignon, 5 poignées de feuilles de jeunes orties, une gousse d’ail, 1 bouillon Kub, 1 litre d’eau. Cuire 20 mn, passer au mixer. Perso je rajoute une grosse cuillerée de crème fraîche, quelques lardons, des herbes du jardin et des croutons grillés.

 

LE CIEL LA NUIT.
Délirer à propos des trous noirs.
Arthur, 5 ans : Un Krou noir, c’est un endroit Krès Krès loin dans le ciel qui avale les étoiles. Si tu tombes dans un Krou noir, tu ressors pas aujourd’hui, pas demain, mais …. hier !

 

LA NUIT, guetter la hulotte.

 

LE MAISON SANS NOUS.
Que devient la maison lorsque nous la quittons ? S’anime-t-elle ? Les objets se déplacent-ils ? Ceux qui l’ont habité avant nous en reprennent-ils possession ? S’ennuie-t-elle ? Comment savoir ?

 

 

conditions pratiques

me contacter

RETOUR À L’ACCUEIL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *