Le statut d’un maire à la fin du XIX° siècle

-Il est élu pour 4 ans et est à la tête du Conseil municipal

-Son action et son bilan peuvent être disputés et contestés et il peut se trouver en porte-à-faux avec son conseil municipal.

-Il est sous la tutelle du préfet qui peut le suspendre pour une durée d’un mois.

-Il est chargé de maintenir l’ordre public

-Il gère le budget de la commune

-Il est responsable de la salubrité publique

-Il rédige l’état-civil

-Il célèbre les mariages

-Il organise les services de la ville

-Il veille à l’approvisionnement alimentaire

-il organise  et règlemente les marchés, les octrois, le travail des forains, des débitants de boisson

-Il jouit d’une notoriété et d’une légitimité « charismatiques »

-Il est respecté, c’est un notable

> RETOUR À LA BOITE À OUTILS

> RETOUR AU ROMAN

> RETOUR À L’ACCUEIL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *